FacebookInstagram Twitter Pinterest

été

fraise-praliné

Petits plats d’été

L’été arrive officiellement dans quelques heures, même si depuis des semaines on a déjà sortie les shorts, les chapeaux et même les maillots de bain! Alors, depuis des semaines on a envie de salades, des soupes froides et de petits plats fraîches pour faire face aux températures grimpantes sans perdre une miette de gourmandise.salade de nectarines et feta

C’est dans ce contexte-ci que mes amis Femmepreneurs Rosie Torrei-Allen et Henrietta Richer ont accepté de se joindre à moi pour un projet sympa qui prétendait rassembler le savoir-faire de chacune de nous.

Alors, qu’est-ce que une potier, une photographe et une chef cuisinier peuvent bien faire ensemble? (más…)

burrito salad jar

BURRITO SALAD JAR

L’été n’est pas encore fini et la saison des salades est donc prolongée…Je vous présente aujourd’hui un concept que vous connaissez peut-être déjà, et que moi (adoratrice confesse des pique-niques et déjeuners sur l’herbe), je trouve génial: les salad jars.

IMG_1391b

Salad jar c’est “bocal de salade” en français. On met la salade dans un bocal, c’est tout.

Et vous me demanderais: “et elle est où, la génialité du concept?” (más…)

img_9811b

Tiramisu fraises-cardamome

Pour finir en douceur cette semaine estivale de septembre, je vous propose une variation du traditionnel tiramisu avec les dernières fraises de l’été.

img_9810b

On fait mariner les fraises dans du jus de citron aromatisé au cardamome. Vous allez voir la magie de cette combinaison surprenante! Une marinade sucré et légèrement acidulée, sublimée par le parfum de la cardamome qui nous transporte à l’Inde… et tout cela, marié avec l’onctuosité de la crème mascarpone et le croustillant des palets bretons… Tout un régal.

 

INGRÉDIENTS (pour 4 personnes)

  • 150 g de mascarpone
  • 120 g de palets bretons
  • 350 g fraises
  • 12 gousses de cardamome (réserver 4 pour la décoration)
  • 60 g de sucre en poudre
  • le jus de 3 citrons
  • 4 œufs
  • 1 pincée de sel

COMMENT FAIRE

Commencez par la marinade, car elle doit reposer au moins une bonne heure au frigo avant utilisation (vous pouvez aussi préparer la marinade la veille)

  1. Couper les fraises en brunoise (petits morceaux) et mélanger avec le jus de citron et 20 g de sucre (réserver quelques fraises entières pour le décor).

img_9774b

2. Concasser les gousses de cardamome pour en extraire les grains qui sont à l’intérieur:

img_9783b

3. Ajouter les grains de cardamome à la marinade et laisser reposer au frais au moins une heure

img_9784b

4. Pour la crème de mascarpone, commencer pour séparer les blancs des jaunes d’œuf.

5. Blanchir les jaunes avec le reste du sucre. Ajouter le mascarpone et fouetter bien jusqu’à ce que la crème soit bien lisse.

6. Monter les blancs en neige bien ferme avec une pincée de sel.

7. Incorporer les blancs à l’appareil œuf-mascarpone en faisant attention de ne pas casser les blancs (mélanger avec une spatule en “enveloppant” délicatement les blancs avec des mouvements de bas en haut)

8. Émietter grossièrement les palets bretons

Montage:

9. Distribuer la marinade de fraises au fond des verres de services. N’hésitez pas à égoutter les fraises si la marinade est trop liquide. Vous pouvez réserver le jus pour assaisonner une salade de fruits, par exemple.

10. Couvrir les fraises avec une couche de palets bretons émiettés.Napper avec un peu du jus de marinade réservé.

11. Finir avec une couche épaisse de crème de mascarpone, filmer et placer au frigo au moins 12 heures.

12. Décorer avec des gousses de cardamome et des fraises et déguster bien froid.
img_9811b

Et bon appétit!

img_9820b

 

 

Voulez-vous partager cet article?

cheesecake chocolat blanc, lavande et myrtilles

Cheesecake chocolat blanc, lavande et myrtilles

Ca y est, juillet touche à sa fin et les vacances d’été frappent à la porte!

Mais avant de partir, je voulais partager avec vous le gâteau estival par excellence, un cheesecake sans four, à la lavande et aux myrtilles… peut-on mettre plus d’été sur l’assiette?

cheesecake chocolat blanc, lavande et myrtilles

Cette fois-ci, je l’ai fait façon mini-cheesecake, dans des moules à cupcakes, mais la recette est bonne pour une cheesecake pour 6-8 personnes (environ 22 cm)

INGRÉDIENTS

  • 250 g de sablés bretons
  • 150 g de beurre demi-sel
  • 500 ml de crème liquide entière 35%
  • 250 g de mascarpone
  • 150 g de chocolat blanc
  • 125 g de sucre semoule

 

  • 8 feuilles de gélatine
  • 2 jaunes d’œuf
  • 3 blancs d’œuf
  • 1 gousse de vanille
  • 6 branches de lavande
  • 100 g de myrtilles

COMMENT FAIRE

separador varillas

 

 

 

 

  1. Émietter les sablés et les mélanger avec le beurre fondu (réserver un peu de beurre sans le faire fondre pour beurrer le moule à gâteau ou les moules à cupcakes)
  2. Former la base du gâteau/cupcakes avec l’appareil miettes de sablés + beurre en tassant bien pour que le fond devienne compact. Réserver dans le frigo.
  3. Tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.
  4. Verser 200 ml de crème liquide entière dans une casserole avec la gousse de vanille fendue en deux (et les grains que l’on aura grattés au préalable) et 4 branches de lavande. Chauffer sans arriver à ébullition. Retirer du feu et laisser infuser encore 10 min. Filtrer. Ajouter les feuilles de gélatine essorées et mélanger bien au fouet pour que celles-ci fondent.
  5. Casser le chocolat blanc en petits morceaux et verser par dessus la crème chaude pour faire fondre le chocolat. Mélanger vigoureusement au fouet pendant que la crème est encore chaude.
  6. Battre les jaunes d’œuf et ajouter le sucre.
  7. Mélanger les appareils 5 et 6.
  8. Séparer l’appareil 7 en deux. Mixer une des moitiés avec les myrtilles au mixeur plongeant.cheesecake chocolat blanc, lavande et myrtilles
  9. Monter le reste de la crème liquide avec le mascarpone. Séparer en deux moitiés.
  10. Monter les blancs en neige ferme. Séparer en deux moitiés.
  11. Mélanger délicatement l’appareil AUX myrtilles avec la moitié des appareils 9 et 10. Mettre de côté une petite partie dans une tasse et la placer placer au froid.
  12. Mélanger délicatement l’appareil SANS myrtilles avec la moitié restante des appareils 9 et 10 et placer au froid.
  13. Verser une couche de l’appareil 11 (aux myrtilles) sur la base du gâteau/les bases des cupcakes. Soulever le moule quelques centimètres et le laisser tomber à plat sur le plan de travail pour éliminer les bulles d’air qui ont pu se former. Mettre 30 minutes au congélateur pour bien fixer la couche aux myrtilles.
  14. Une fois la couche aux myrtilles fixée, verser la couche “blanche” par dessus et bien lisser la surface à l’aide d’une spatule accoudée (pour un gâteau, avec le dos d’une cuillère pour les cupcakes)
  15. Récupérer la tasse d’appareil aux myrtilles qu’on avait placée de côté (étape 11), en remplir une poche à douille et couper la pointe (diamètre 0.5 cm).
  16. Déposer des “gouttes” rondes en cercles concentriques ou en spirale sur la couche blanche du gâteau/ cupcakes. Avec un cure-dent, dessiner un trait fin et rapide en partant de la partie blanche et en traversant les gouttes d’appareil aux myrtilles, pour former un dessin de petits cœurs au tour du gâteau. On peut aussi remplacer cette déco par des simples fleurs de lavande parsemées sur la couche blanche. Dans ce cas-là, attention à la dégustation, car le goût des fleurs de lavande est assez fort et la texture peut ne pas plaire tout le monde.cheesecake chocolat blanc, lavande et myrtilles
  17. Réserver au congélateur et sortir 30 min avant la dégustation.Démouler froid (à la sortie du congélateur) et laisser décongeler dans le frigo.

 

Et bonne dégustation!

cheesecake chocolat blanc, lavande et myrtilles

cheesecake chocolat blanc, lavande et myrtilles

cheesecake chocolat blanc, lavande et myrtilles

Nous avons dégusté les petits cheesecakes lors d’un goûter très girly, avec des mini-gâteaux à l’orange, des sucettes de guimauves au chocolat et un Fantastik orange-pistache en version 1.0 …

cheesecake chocolat blanc, lavande et myrtilles

cheesecake chocolat blanc, lavande et myrtilles

 

Et voilà, c’est tout avant les vacances!

Profitez-en là ou vous serez, et à Septembre, avec plus de recettes et des gourmandises à partager! Bon été!

 

 

Voulez-vous partager cet article?

maquereaux grillés en papillote avec salade de chou rouge à l'orange

Maquereaux grillés et salade de chou rouge à l’orange

Les températures de cette semaine sur Paris rappellent plus le début de l’automne que le début des vacances d’été, mais comme (je l’espère) vous êtes nombreux à nous lire depuis plein d’endroits bien plus chauds, je vous propose encore aujourd’hui des petits plats légers et frais pour l’été:

maquereaux grillés en papillote avec salade de chou rouge à l'orange

Barbecue de maquereaux en papillote accompagné d’une salade de chou rouge à l’orange (yes, je continue à mettre des fruits partout… mais qu’est-ce que vous voulez! C’est l’été, on aime bien la fraîcheur dans l’assiette!) (más…)

barbecue aux fruits d'été

Barbecue aux fruits d’été

Comme vous l’avez déjà vu sur le blog, j’aime bien utiliser les fruits dans la cuisine, et ne pas que pour les desserts, mais aussi dans des salades, des entrées et comme accompagnement des viandes. Aujourd’hui, je vous propose un menu barbecue où les fruits sont présentes de la salade au dessert, en passant pour les brochettes…barbecue aux fruits

Est-ce que cela vous tente?

Alors, allons-y!

(más…)

clafoutis aux cerises

Clafoutis aux cerises

Et voilà un autre classique d’été, le clafoutis aux cerises!

clafoutis aux cerises

Avec ou sans noyaux, selon les goûts, en sachant que la recette classique ne les enlève pas, cela fait mieux tenir le clafoutis, et apporte plus de goût. Avec ou sans, un bon clafoutis est toujours délicieux, et il est pourtant très facile a faire.

Vous avez besoin de beaucoup de cerises, et elles ne sont pas vraiment données, certes, mais… ça vaut le coup pour une telle gourmandise qui nous renvoi quelque part à nos étés d’enfance, n’est ce pas?

(más…)

Miettes de berger à la façon de La Mancha

Voilà un plat espagnol simple, bon marché et surprenant… La première fois que j’ai mangé les “migas” (miettes), c’était en Murcia, dans le Sud-Est espagnol, quand j’étais une gamine de 12 ans environ. On été à la maison de vacances de ma famille, en plein campagne et nous étions très nombreux. Sous le soleil d’été, ils ont fait un énorme poêle de migas, avec plein de choses différents: du lard, du chorizo, des raisins, du poivron de tous les couleurs… J’ai trouvé cela délicieux.

MIETTES DU BERGER

(más…)